Comment enchainer les week-end de mariages et rester souriant (et ranger définitivement le lance-flamme)

Mentoring - Réussir dans le Mariage

14 réponses

  1. Cet article tombe à point nommer! En effet, le lance flamme a failli etre en sortie hier…. Ma bible du moment est : l’encyclopédie de la pensée positive…
    Nous avons déjà enchainé 8 mariages, nous en reste encore une dizaine si il ne s en rajoute pas au dernier moment ( et tant mieux! On est super contente que notre travail et bonne humeur plaisent…) Nous profitons de 15 jours de pause pour dormir ( enfin sieste faut pas déconner gros mariage de 180 personnes le 18 juillet) car on était sur les rotules au 29 juin, tellement ce mois a été dense en tout : émotion, pluie torrentielle, galères du aux inondations, rencontres, bienveillance, larmes et fou rires…
    Merci pour votre article, nous allons appliqué ces précieuses idées pour tenir jusqu’ à Octobre en automne… Et surtout profiter de l’hiver pour partir en famille.

  2. On gagnerait tellement de temps si notre entourage avait aussi en tête le planning que nous avons en tête :p Courage Dalia :)
    !

  3. En mode pétage de plomb… c’est exactement ça…car j’ai toutes les livraisons pour les mariages au Portugal… en fait ça ne s’arrête jamais! Mais je vais suivre tes conseils… et me faire un petit planning… jusqu’ici dans ma tête mais mon entourage… ne sait pas ce qu’il se passe dans ma tête… et puis ça détendra l’atmosphère avec Monsieur ;-) Merci Muriel pour cette bouffée d’oxygène!

  4. Mais oui, c’est tout à fait ça !!! L’été où tout le monde nous sollicite pour faire un BBC ou autre, la famille qui habite loin et vient nous voir en vacances et surtout (et là je pense que c’est le pire) cette culpabilité face à nos enfants et notre conjoint…Et sans parlé de nos amoureux qui ont souvent de super bonnes idées de dernière minute ^^ Tout cela amène à des réflexions de tout côté comme : « tu bosses tout le temps, tu ne penses qu’à ça ! » En ce qui concerne les jours OFF, je ne sais pas depuis combien de semaine je n’en ai pas eu….même le peu de fois ou j’ai essayé de m’en imposer, j’ai été sollicité…après je dois avouer que je suis tellement passionnée par mon métier que ça ne me demande pas beaucoup d’effort même si parfois je sature un peu….bizarre comme ascenseur émotionnel, non ?! ^^ Bref, en tout cas, ton article me fait du bien (comme toujours), je sais bien tout ce que tu y mentionnes (je n’ai pas fait ta formation pour rien^^) mais ça fait du bien de le lire, ça donne une sensation de sortir la tête de l’eau et reprendre une grande bouffée d’air : « Mais oui, tu sais bien tout ça, alors pourquoi ne le fais tu pas ?? ». Merci <3

  5. Mode OFF, ou mode semi-OFF.. L’essentiel est de se préserver… Car le plus dur, c’est de durer.. Et durer efficacement ! Of course :)
    Avec de tels compliments reçus Virginie, tu as toutes les énergies en toi pour perdurer !

  6. Je suis ravie de te lire Camille !! Tant que mes sujets peuvent répondre à UNE personne, alors, nous avons tout gagné !

  7. Aaaah.. les prestations de Rita qui se donnent corps et âme ! Je commence à te connaître.. et effectivement… faire un vrai OFF, c’est capital !

  8. Fantastique Carole !!! Il faut savoir partir au bon moment selon son activité !
    Bravo !

  9. Hey hey ! Une journée sans répondre au téléphone ni aux mails ne signifient pas « ne rien faire » :p Mais belle organisation !

  10. Rhooo tellement évident et si important pour tenir le coup !
    De mon côté, ce sont plutôt des moments off (Impossible de rester une journée sans rien faire… ;) ) : 1 ou 2 soirées et un après-midi sur toute la semaine ! Le tout est noté dans mon planning pro/perso !

  11. Encore un bel article et comme à chaque fois qui vient à point ;)
    Merci Muriel de si bien nous aimer :D
    Pour ma part j’applique déjà certaines choses car je suis à la lettre toutes les belles recommandations et tous les conseils délivrés ici et quand je m’en éloigne je relis les anciens articles, le lundi est jour OFF pour moi car je finis les dimanches sur les rotules et vider de toute mon énergie. Le lundi tranquillement autour d’un petit verre, nous comparons nos agendas avec mon zamoureux et les gérons à deux en fonction de nos obligations respectives pour cumuler le plus de temps possible ensemble et en famille.
    En prestation je fonce tête baissée et fini lessivée mais ma plus grande joie celle qui me fait dire que pour rien au monde je ne ferais autre chose c’est quand en partant dans ma voiture, les images des déco installées défilent, les mots touchants et les compliments des mariés ou des invités me reviennent que je savoure égoïstement ces moments qui me rebooste pour les suivants.
    Encore Merci Muriel

  12. Je suis complètement d’accord avec cet article. Perso, j’ai même fait très fort cette année car j’ai réussi à caler une semaine de vacances en plein mois de juin. Alors oui, j’ai bien bosser la semaine d’avant et je n’ai pas chômé en rentrant, mais cette vraie coupure (seul mon téléphone fonctionnait pour les urgences clientes) a été un vrai moment pour me ressourcer et repartir de plus bel.

  13. Un article qui répond totalement à toutes ses questions que je me pose ses temps-ci, comment gérer des mariages d’affilés sans faire vivre l’enfer à mes proches ^^. Comme toujours tu as les réponses à nos questions, tu n’es pas notre mentor pour rien <3 . Merci Muriel pour tout ses conseils :)

  14. Quel bel article complètement révélateur des questions que je me posais. Enchaîner les mariages chaque semaine demande de l’organisation et surtout du temps pour soi. Je ne me vois pas arriver stresser au mariage suivant. Et bizarrement je suis sereine. Par contre j’ai opté pour Lundi Off / ou plutôt Lundi à la cool :) En mode semi-off. Se ménager, ne pas s’oublier et vivre pleinement sa journée, c’est top. J’ai pris l’habitude de me poser en prestation, pendant le vin d’honneur, au moment où tout « roule », je m’éloigne et regarde les invités, les mariés rire. Et là j’ai une petite montée de larmouilles et je me dit que c’est grâce à moi. Et hop, méga sourire pour le reste de la soirée. Cet e-mail arrive à point dans ma saison, et me conforte dans mon raisonnement. Merci Muriel <3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *