formation wedding-planner muriel saldalamacchia academy

Doublons, suractivité > Comment faire appel à un confrère, un stagiaire ?

Sous-traitance: les doublons de date, suractivité.

Comment faire appel à un confrère, une consoeur, un stagiaire ?

doublons wedding-planner

13 réponses

  1. Tu sais t’entourer, et tu as manifestement fait un très bon choix. Fleur bleue, toi ? #Onmauraitmenti :p

  2. Merci Muriel pour cet article qui tombe à point nommé pour cette saison 2017.

    Cela me conforte dans mon choix de faire venir une consœur, certes d’une autre région mais qui me correspond et en qui je vais pouvoir avoir une entière confiance le jour J! Même si ça reste toujours un crève cœur de ne pas assister à un mariage que l’on organise (ça c’est le côté fleur bleue)!

  3. Oui, j’avoue que je trouve cela très difficile à gérer ! Mais en effet, je vais réfléchir de nouveau à ce problème, pour voir quelle serait vraiment la meilleure solution pour moi, mon business et mes couples !

  4. Chloé, merci pour ton partage. L’article est plus générique – en tout cas dans ma volonté. En ce sens que un doublon de date n’est pas « que » coordination à déléguer. Cependant je comprends ton idée de passer le relais. Mais pour faire grandir son enterprise, et surtout, lorsque les clients te choisissent pour TOI, ton savoir-faire, alors tu dois trouver des solutions pour gérer les doublons. Pourquoi laisser filer une belle histoire (ça c’est le côté paillettes) et un contrat générateur de chiffre d’affaires (ça c’est le côté entrepreneur / business) ?

  5. Merci pour ce super article (encore !). Néanmoins je trouve que déléguer un mariage uniquement pour le Jour J est très délicat. Par par manque de confiance envers le wedding planner sélectionné ,( j’ai la chance d’avoir dans la région plusieurs confrères à qui je fais 100% confiance !), mais parce que lorsque je suis un mariage pendant tous les préparatifs et que je tisse des liens avec le client, c’est moi qu’ils veulent voir le jour J, et pas un wedding planner, certes compétent, mais qu’ils viennent de rencontrer. En tous cas, à chaque fois que j’ai émis l’idée auprès de clients, ils n’étaient pas du tout ouverts à ce type de solution. Aussi, dans le cas de doublon, je préfère dès le départ en parler à un confrère, le / recommander auprès du couple et les laisser tout préparer ensemble de A à Z. Mais peut être ai-je tout faux :-)

  6. Avec plaisir Mina <3
    Oui, c'est souvent la coordination qui est confiée à un confrère / une consoeur. Mais à quand le don d'ubiquité ? :p
    Dans tous les cas, je suis ravie que cela t'éclaire et que cela t'aide à mieux avancer sur ce terrain spécifique!

  7. Merci Muriel pour cet article que j’attendais avec impatience, en effet la saison approche et la question se pose sur certaines dates en doublons notamment « comment confier la coordination à un confrère/une consœur. »
    C’est beaucoup plus clair dans mon esprit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *